The forum for birders in Brussels and surroundings. A space for sharing observations, discussions and events relative to birds in Brussels
 
HomeHome  GalleryGallery  RegisterRegister  Log inLog in  
anipassion.com
Share | 
 

 La mésange boréale (parus montanus- willow tit - matkop) va t'elle bientôt disparaître de Bruxelles?

Go down 
AuthorMessage
Alain Boeckx



Nombre de messages : 421
Age : 54
Location : Schaerbeek (1030 Bruxelles))
Date d'inscription : 2009-01-09

PostSubject: La mésange boréale (parus montanus- willow tit - matkop) va t'elle bientôt disparaître de Bruxelles?   Fri 26 Feb - 23:25

Bonsoir,

Voilà une question qui me taraude l'esprit.

La mésange boréale qui ressemble à deux gouttes d'eau à sa cousine la mésange nonnette (parus palustris-glanskop-marsh tit) ne se porte plus bien à Bruxelles et depuis pas mal d'années d'ailleurs. La boréale et la nonnette ont longtemps et jusque même récemment été associées entre elles et souvent dénommées "nonnettes" car peu d'ornithos savaient faire la distinction facilement. La distinction la plus aisée entre les deux espèces se fait surtout à l'oreille par leur cri distinctif.

Pourtant en 1990, la boréale était largement répartie dans la région bruxelloise sauf dans le centre trop densément bâti. On estimait alors ses effectifs entre 220 et 430 couples. Elle fréquentait alors bois, parcs, jardins, etc mais avec une prédilection pour les fonds humides où poussent de jeunes saules, peupliers et aulnes (sources : Pierre Devillers/atlas des oiseaux nicheurs de Bruxelles de 1989 à 1991/édition 1995)

Par la suite la chute des effectifs à Bruxelles se prononce avec - 7,2 % l'an de 1992 à 2005.

Aujourd'hui, en 2016, il ne doit rester que quelques couples nicheurs certains et les observations récentes d'individus souvent seuls concernent surtout le sud de Bruxelles mais parfois aussi le nord-ouest Anderlecht, Molenbeek et Jette-Ganshoren. Son avenir immédiat resterait donc préoccupant. La Wallonie totalisait en 2007 un effectif estimé à 12.000 couples.

Pierre Devillers, figure bien connue du monde ornithologique belge avec une carrière au sein de l' Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique/ département ornithologie) rapporte ceci dans un de nos échanges d'emails tout récemment au sujet de prétendues observations de mésanges boréales sur le site du Rouge-Cloître à Auderghem.

" En effet, comme toi Alain, je n'ai jamais vu (et photographié) que des mésanges nonnettes au Rouge-Cloître.

Chez moi (à Woluwe St Pierre), où la Boréale était la 3ème espèce de mésange la plus commune dans le jardin, présente tous les jours (depuis 1955, date à laquelle je m'y suis installé), chantant tout le printemps, une nichée réussie par an, je n'ai eu aucune observation, même occasionnelle, depuis le début des années 2000.

Même chose chez René-Marie Lafontaine, près de Montgomery.

Il n'y en a plus non plus au Parc de woluwe, où il y avait 15 ou 20 couples (pour 3 ou 4 couples de Nonnettes, toujours présentes elles).

Il reste apparemment 1 ou 2 cantons du côté d'Uccle.

L'extinction a été plus rapide, plus brutale et plus complète que celles du Moineau et de l’étourneau.

Sans explication à ma connaissance. On est tenté de chercher du côté des habitudes de nidification, càd du fait que, seule parmi les espèces de mésanges, elle creuse sa cavité elle-même, dans du bois tendre, d'où possibilité accrue de prédation. Mais par qui? Augmentation forte du Pic épeiche, de la Pie? Corneille paraît peu probable. Perruche? les dates d'expansion ne correspondent pas, ni le diamètre des arbres concernés, ni le fait que la diminution est générale en Europe.

Fouine même chose, pas les bonnes dates pour Bruxelles, pas d'expansion en divers endroits de Belgique où le phénomène existe aussi.

Alors? Epidémie, empoisonnement par l'essence sans plomb comme proposé pour le Moineau? (mais pourquoi la Boréale plutôt que des congénères; ni la Nonnette, ni la Mésange alpestre ne semblent affectées).
   
Incidemment, attention au cri émis du type " kè-kè-kè" . Les deux espèces sont des "chickadee-dee-dee" et ont un "kè-kè-kè". Le cri "pitsiou" de la Nonnette n'est pas homologuée. On entend moins souvent le "kè-kè-kè "de la Nonnette et il est différent de celui de la Boréale pour une oreille exercée, mais ce n'est pas toujours si facile que cela (Boréale plus long, plus appuyé, plus nasal)
."

restons optimistes et bonnes observations urbaines

Alain
Back to top Go down
 
La mésange boréale (parus montanus- willow tit - matkop) va t'elle bientôt disparaître de Bruxelles?
Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Brussels birding :: Discussions - discussiën-discussions-
Jump to: